Les prémices du Pain d’épice

Le pain d'épice tel que nous le connaissons aujourd'hui aurait pour origine le Mi-Kong, littéralement pain de miel en chinois. Il était déjà consommé au Xe siècle et confectionné à partir de farine de froment, de miel. Sa composition était parfois relevée de plantes aromatiques. Des textes du XIIIe siècle citent le Mi-Kong comme faisant partie des rations de guerre des cavaliers de Gengis Khan qui le transportèrent chez les Arabes.

Au Moyen-âge, lors des croisades, les Occidentaux le découvrirent en Terre Sainte. Ils en rapportèrent la recette ainsi que les épices.

Au XVIIe siècle, le pain d'épices de Reims est le plus réputé du royaume. Dans cette ville officient une vingtaine de maîtres « pains d’épiciers ». Le bailli de l'archevêque leur octroie des statuts de corporation en 1571, reconnus officiellement en 1596 par Henri IV.

Les souvenirs historiques abondent et "il n’est point de roi qui, lors de son sacre, n’en reçut en cadeau"

Dans le premier tiers du XVIIIe siècle, il était de bon ton d’offrir le pain d’épices aux invités de marque. A l’occasion du mariage de Louis XV à Fontainebleau, les têtes couronnées apprécièrent à juste titre cette pâtisserie de choix.

Si en 1940, 25 tonnes de pain d’épice étaient produits quotidiennement par les 14 fabriques françaises, après guerre, la production a chuté de moitié.

Aujourd’hui, le pain d’épice retrouve une seconde jeunesse grâce au savoir-faire artisanal d’entreprises telles que la nôtre.

 

Un Pain d’Epice “authentique”
Les ingrédients de base de tous nos pains d’épice sont le miel et la farine de froment et/ou de seigle. Les mélanges sont réalisés dans les règles d’un savant et secret processus de fabrication. La pâte obtenue est ensuite laissée au repos, avant d’être façonnée puis placée dans les moules. La cuisson lente, à température douce, assure à la gamme complète des Pains d’Epices du Quercy leurs caractéristiques inimitables : belles couleurs brun chaud, textures délicatement moelleuse, arômes singuliers et saveurs généreuses.
Les gammes nature, orange ou figue-raisin sont les plus couramment consommées. Mais depuis quelques années, fruit d’une recette soigneusement élaborée, le fleuron festif destiné aux fêtes de fin d’année se déguste en toutes saisons : le Multi-Fruits rassemble pas moins de seize fruits secs et confits (melon, orange, cédrat, cerise noire, raisin, fraise, amande, noisette…).
La rigueur de notre procédé de fabrication et de conditionnement nous permet de garantir leur conservation naturelle, sans adjonction d’aucun produit conservateur.